Faire une migration de serveur consiste à déplacer ses données d’un serveur à un autre. La première chose qu’il faut faire dans ce cas-là, c’est sauvegarder vos données pour éviter toute mauvaise surprise. Pour migrer donc, il vous faudra faire appel à un spécialiste en la matière si vous-même n’avez pas les compétences requises pour le faire.

En quoi consiste une migration de serveur ?

La migration la plus simple qui existe est de migrer d’un serveur dédié vers un autre. Cela se fait d’habitude lors d’une mise à niveau, d’une impartition ou d’un changement de fournisseur d’hébergement. Il est aussi possible d’opter pour une migration plus complexe par exemple vers une architecture en grappe qui va vous permettre de tester les nouveaux serveurs et de mettre à jour vos bases de données.

Si, pour une quelconque raison vous souhaitez changer de serveur, il faudra suivre les instructions ci-dessous étape par étape.


Procédure à suivre pour réussir correctement une migration.

Pour réussir votre migration vers un autre serveur, vous devez commencer tout d’abord par diagnostiquer l’état du serveur d’accueil, si ce dernier ne présente aucune défaillance alors vous pouvez passer à la deuxième étape.

Celle-ci consiste à ordonner à votre ancien serveur de procéder au transfert des fichiers vers le nouveau serveur.

La troisième étape consiste à vous servir du logiciel iptables (ou à un autre équivalent) de votre ancien serveur pour rediriger tous les paquets susceptibles de transiter via le port 80 en direction de l’adresse IP de votre nouveau serveur.

La quatrième et dernière étape sera d’ordonner à votre logiciel iptables de transférer directement les connexions dans le nouveau serveur sous forme de connexion clients (internautes) et qui ne sont pas issues de votre ancien serveur.
Une fois que vous aurez fait tout cela et que la connexion de votre nouveau serveur sera établie, le reste se mettra automatiquement en place. Toute nouvelle donnée enregistrée sur le port 80 de votre ancien serveur sera automatiquement transférée au nouveau et ainsi de suite. Pour rendre effective la migration veillez à effectuer vos changements DNS avant d’éteindre définitivement votre ancien serveur.